FQ
Flânerie quotidiennne
FQ
+
Réécoute de tout Piers Faccini 6 albums now merci @christogrossi ;) #piersfaccini #songsforoloé #oloé #musicbeforemidnight
+
L’automne pointe son nez #strasbourg #automne #automnleaves #jazz #love
+
Le rituel matinal
+
ozu-teapot:

Floating Weeds - Yasujirô Ozu - 1959
Machiko Kyô, Ganjirô Nakamura
+
Cacophoniques #strasbourg  #gare #reflets #sncf  #mirages
+
1fanzineparjour:

Le Lézard n°4/5, collectif165x245 mm, 44 pages, L.E.Z.A.R.D., juillet 1992.
Fanzine mythique, prix du festival d’Angoulême 1990, Le Lézard alliant une bonne sélection d’auteurs à une très belle impression et à des dossiers et entretiens particulièrement intéressants. Ils n’hésitaient d’ailleurs pas à mettre la lumière sur de jeunes auteurs prometteurs avec un flair assez remarquable : Nicolas de Crécy (n°9, octobre 1994) et Lewis Tronheim (dans un curieux entretien croisé avec Moebius, n°11, janvier 1996).
Le n°4/5 s’appuie plutôt sur une “valeur sure” en mettant Tardi en couverture, mais n’en est pas moins pointu. Ils décident en effet d’aborder son travail par une seule oeuvre, Ici-Même (scénario de Forest), mais en plus en axant particulièrement sur son adaptation théâtrale ! Le dossier comporte un entretien avec le metteur en scène/adaptateur, un autre avecf Tardi et Forest, centré sur l’adaptation, et est illustré de nombreux croquis du dessinateur à destination des décoristes. Une bande dessinée hommage (et rageuse) de JC Menu complète le tout.
Par cet abord méconnu, les auteurs du dossier permettent tout à la fois d’aborder l’oeuvre culte sans répéter des discours lu mille fois et de conserver la trace d’une création par essence éphémère, faisant de ce travail un objet précieux.
Le numéro est complété de nombreux récits complets avec des auteurs plus ou moins débutants dont Stanislas, Lewis Trondheim, Anne Baraou, Louis Alloing ou Al. Covial. On notera aussi une rubrique fanzine signée Philippe Morin, figure tutélaire du milieu et bien connu des amateurs. (MR)
+
"Je cherchais quelque chose à dire, puisqu’il faut toujours recourir aux mots pour empêcher le silence de parler trop fort."

Romain Gary, Les cerfs-volants (via laceremoniedesadieux)

+
"Aucun de ces mammifères habillés et à pouce opposable n’était à la recherche d’intelligence ou de tendresse. Tous étaient en ardente quête d’importances mesurées au nombre et à la qualité des relations."

Albert Cohen, Belle du seigneur. (via musereveuse)

+
flavorpill:

10 Stunning Writing Studios 


#oloé
flavorpill:

10 Stunning Writing Studios 


#oloé
flavorpill:

10 Stunning Writing Studios 


#oloé
+
Ceux qui aimaient les sous-bois #forêt #gulliver #sousbois #strasbourg #parc #urbain